Rat(s) de Bibliothèque


  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2007

« Celui qui n’aimait pas lire », Mickaël Ollivier

Celui qui n’aimait pas lire

 

celuiquinaimaitpasliremickalollivier.jpg


Auteur : Mickaël Ollivier.

Édition : La Martinière.

Collection : Confessions.

Genre : Roman autobiographique.

Rayon : Ados.

 

Dans un récit très autobiographique, l’auteur nous raconte son enfance, son adolescence, presque dans la « haine » des livres.

 En effet, enfant, ses parents ne lui ont jamais lue d’histoire, et même si son grand frère, lui, les dévore, lui n’aura jamais envie de lire, n’ayant pas eut la chance de bénéficier d’une éducation livresque. De plus, ses professeurs donnent aux élèves des lectures imposées, obligatoires, qui donnent un aspect encore plus repoussant aux livres. Ceux-ci deviennent des véritables corvées, ennemis à éviter. Ce que Mickaël aime, c’est le cinéma, la télé …

 Alors qu’au lycée, ses difficultés s’accentuent, et que les profs n’arrangent toujours rien, il décide, en passionné de cet univers audio-visuel qu’est le cinéma, d’en faire son avenir, son métier, sa vie …

 Mais la vie est changeante, et le rebelle de la lecture est devenue un écrivain grattant sur le papier avec justesse, sensibilité, délicatesse…

 

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce livre, raconté avec détails et simplicité à la fois, sans être vide et d’une manière très subtile parfois aussi. Il fut vraiment agréable à lire. Suivre le parcours, la progression de cet enfant, puis cet ado détestant tout ce qui a rapport avec les mots  et devenant un jeune homme passionné de lecture et d’écriture est vraiment bien, intéressant et captivant, cette situation étant maintenant celle des nombreuses personnes… Sourire


« Artemis Fowl », Eoin Colfer

Artemis Fowl

 

 

artmisfowlt1eoincolfer.jpg     artmisfowlt2eiocolger.jpg     artmisfowlt3eoincolfer.gif     artmisfowlt4eoincolfer.gif

artemisfowlt5eoincolfer.gif     ledossieratrtmisfowleoincolfer.gif

 

 

Auteur : Eoin Colfer.

Édition : Gallimard Jeunesse.

Tomaison : 5 tomes (T1 : Artemis Fowl ; T2 : Mission Polaire ; T3 : Code Éternité ; T4 : Opération Opale ; T5 : Colonie Perdue ; et pour les irréductibles : Le dossier Artemis Fowl).

Genre : Roman d’aventure / science-fiction / fantasy.

Rayon : Ados.

 

Artémis Fowl est un adolescent irlandais de 12 ans, bien plus que surdoué. Suite à un échec de son père, il décide de rétablir la fortune familiale. Pour cela, il mène des activités illégales, puis kidnappe une fée, Holly Short, capitaine d’un commando d’élite, appelé FARfadet. Avec l’aide de son garde du corps, Butler, il réclame une somme d’argent immense aux Peuple des Fées, qui vit dans le monde souterrain. Commence une chasse à l’homme entre fées et humains …

Pour ce résumé, je me suis aidée de Wikipédia, car cela fait déjà plusieurs années que j’ai lue le 1er tome…

 

Mon avis : A l’occasion de la lecture du 5ème tome, je me suis replongée dans l’étrange univers d’Artemis Fowl, qui, au premier abord, peut apparaître comme vraiment enfantin et peu original… Mais une fois de plus, Eoin Colfer ne m’a pas déçu, même si j’appréciais un peu plus ces livres quand j’étais plus jeune. Malgré tout, j’y trouve toujours mon compte, il y a de l’aventure, du frisson, de l’action, de l’émotion… C’est un livre que j’appellerais « grand public ». Et Artémis est un anti-héros, tout à fait contraire aux grandes valeurs morales de notre temps, ce qui en fait un personnage vraiment passionnant et crée même parfois un léger malaise, tant est détourné ! Dans la création de ce peuple des Fées et grâce à la jeunesse du « héros », j’ai aussi le plaisir de voir une référence à Peter Pan… Rire


Barnabe Book Blog |
Justine Mérieau - Ecrivain |
sweetNovember |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amazighunique
| *libé-LuL*
| mes sens