Rat(s) de Bibliothèque


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Adultes..

« Amour Dans Une Petite Ville », Wang Anyi

Amour Dans Une Petite Ville

amourdansunepetitevillewanganyi.jpg

Auteur : Wang Anyi.

Édition : Philippe Picquier.

Collection : Chine.

Genre : Roman, histoire de vie.

Rayon : Ados/adultes.

 

Une jeune fille intègre une compagnie de danse, à l’âge de douze ans, dans une petite ville de Chine, à l’époque de la Révolution Culturelle. Elle va faire la rencontre d’un garçon de quatre ans son aîné. Adolescents, ils grandissent ensembles pendant des année, irrésistiblement et réciproquement attirés vers le sexe opposé, en même temps qu’assez inconnus l’un pour l’autre. Ils n’auront jamais un grand avenir de danseurs : elle n’a pas la silhouette fine et élancée d’une danseuse, au contraire, elle est trop grosse, malgré son talent. Quant à lui, il est très doué, il a beaucoup de souplesse, mais il ne grandit plus et ne peut jouer que des rôles d’enfants. Ils résistent à leur désir pendant des mois, puis se lient l’un à l’autre, se rencontrant en secret près d’un fleuve. Leurs relations sont tumultueuses et passionnées: ils se battent, ils font l’amour, ils se haïssent, ils s’aiment… Une flamme brûlent en eux et les consume. Ils ont conscience d’enfreindre une loi, de faire ce qui était considérée comme une faute grave. Ils s’en veulent, ils ont honte de leurs actes, mais ne peuvent à résister à l’ivresse flamboyante de l’amour.

 

Mon avis : Ne vous fiez pas à un titre et un résumé qui ont l’air assez classiques. Ce livre est d’une douceur exquise, d’une immense délicatesse. On ignore tout des personnages, même leurs prénoms, les détails sont rares, et on apprend pourtant à les connaître au fil du roman, de leurs réflexions, de leurs actes. Ce sont des adolescents, puis des jeunes adultes d’un autre temps, d’une autre société, et dont les droits sont loin d’être les mêmes que les nôtres. Leurs tabous a eux nous paraissent désuets mais ils rythment pourtant leurs vies de secret. L’amour qui les lie n’est jamais vulgaire, ces moments d’attachement physique comme émotionnel sont d’une grande beauté. Un roman sans prétention qui pourtant se distingue par son originalité d’écriture comme de scénario. Ne vous attendez pas en revanche à trouver nombre de renseignements sur la Révolution Culturelle, ils restent rares et discrets. C’est ici le roman d’une histoire d’amour violente et étrange, dont je conseille la lecture ! Sourire/Rire


‘Je Voudrais Que Quelqu’Un M’Attende Quelque Part’, Anna Gavalda

Je Voudrais Que Quelqu’Un M’Attende Quelque Part

 jevoudraisquequelquunmattendequelquepartannagavalda.jpg

Auteur : Anna Gavalda.

Edition : Le Dilettante.

Genre : Nouvelles (Histoires de vies).

Rayon : Adultes.

Résumé : Difficile de faire un résumé de toutes ces nouvelles… Ce receuil de nouvelles ne raconte rien d’extraordinaire…  C’est la vie des gens. Des gens qui pourraient être nos voisins, nos cousins, nos profs ou nos collègues…

Par exemple ce couple… Un homme et une femme mariés depuis tant d’années qu’il n’y a plus rien entre eux. Ce trajet en voiture qui dure 4 pages, pendant lequel aucune paroles n’est prononcées entre ces deux être, anciennement amoureux… Ce jeune homme qui part en Allemagne pour le camp militaire et revient à Paris et esperant qu’il y ait quelqu’un pour l’attendre… L’homme qui vit avec ses deux soeurs dans un petit appart et est fou amoureux d’une femme qui travaille dans la même boîte que lui…

Ainsi, douze nouvelles se déroulent au fil des pages. Douze nouvelles où le sujet est l’amour : « le rêve d’amour, la manque ou l’absence d’amour, l’amour maternel, l’ancien amour, l’amour désir… » (d’après le site de Pascale Aderguas, critique littéraire)..

Mon avis : J’ai apprécié ce livre dans la mesure où il met des personnages tout à fait banales en scène. Pas de héros, d’aventuriers, de sauvages… Non, des gens de tous les jours, ce qu’il y a de plus normal. L’écriture est légère, il y a de l’humour et de l’émotion à voir ces gens se démenaient pour essayer de vivre. Par contre, je ne lirais pas que des livres comme ça, j’ai besoin de ma dose de fantastique et d’extraordinaire… Mais c’est tout de même un très beau livre. Sourire


‘L’Impératrice De La Soie’, José Frèches

L’impératrice De La Soie

limpratricedelasoiet1letoitdumondejosfrches.jpg

limpratricedelasoiet2lesyeuxdubouddhajosfrches.jpg

limpratricedelasoiet3lursupatricejosfrches.jpg

Auteur : José Frèches.

Edition : XO.

Tomaison : 3 tomes (T1 : Le Toit Du Monde, T2 : Les Yeux De Bouddha, T3 : L’ursupatrice).

Genre : Historique (/Histoire De Vie/Aventure).

Rayon : Adultes.

Résumé : L’histoire se situe au VIIème siècle après J.-C., aux alentours de ce qu’on appelle la Route De La Soie, traie d’union entre l’Orient et l’Occident.

Décembre 655. Wuzhao, concubine de conqième rang, épouse le jeune Empereur Gaozong, de la dynastie des Tang, après avoir écarté de son chemin Dame Wang, la femme de l’Empereur et Jolie Pure, une des concubines préférées de Gaozong.

A la mort du père de celui-ci, Wuzhao avait intégré un temple bouddhiste, s’était rasée le crâne, jusqu’à ce que Gaozong la rappelle à lui. C’est alors qu’à l’aide de subterfuges, elle avait banni les deux femmes des bras de l’Empereur et provoqué son mariage. Elle avait maintenant un autre but : devenir Empereur.

Elle était une femme mais voulais devenir l’égal de l’homme.

Pour se faire des alliés, Wuzhao va s’appuyer sur le bouddhisme, religion à la fois en pleine expansion et en pleine perturbation. Car un évènement terrible vient de remettre en cause le pacte secret passé entre les chefs des trois principaux courants : l’indien, le chinois et le tibétain. La paix est menacée… D’autant qu’au même moment, arrivent au pied de la Grande Muraille des représentants de nouvelles religions : le manichéisme venu de Perse, le christianisme nestorien venu de Syrie, les premières incursions musulmanes des turco-mongols…

Entre ces religions, une lutte sans merci s’engage, à travers un trafic clandestin de soie, cette richesse plus rare que le jade et plus précieuse que l’or. Y participeront de mystérieux jumeaux, un éléphant blanc, des ouvrières et des courtisanes, ainsi que ces reliques sacrées, diamants merveilleux appelés « Les Yeux de Bouddha ».

Pour ce résumé, je fait un copier-coller d’une grosse partie de résumé fait sur le site officiel de José Frèches : http://www.josefreches.com/ car j’étais incapable d’en faire un résumé moi-même, via Mon avis…

Mon avis : Ce roman a suscité beaucoup d’admiration et d’enthousiasme, d’après ce que j’en voie sur le net, mais moi, je n’ai pas réussi à m’y plonger. Trop de longueurs, pas assez d’actions… Je ne sais pas, mais je n’y ai pas été particulièrement attentive (d’où l’incapacité de faire un résumé digne de ce nom^^). Bref, je ne l’ai pas vraiment apprécié, même si certains passages sont biens, je n’ai pas trouvé l’ensemble passionant, même si j’aime beaucoup l’Orient et son histoire, généralement. Malgrès tout, José Frèches a bien écrit et je suis témoin de sa passion pour la Chine ! Je crois que j’essairais de le relire dans quelques années. Indeci

 


‘Les Petits Secrets D’Emma’, Sophie Kinsella

Les Petits Secrets D’Emma

lespetitssecrtesdemmasophiekinsella.jpg

Auteur : Sophie Kinsella.

Edition : Belfond.

Collection : Mille Comédies.

Genre : Histoire De Vie/Humour.

Rayon : Adultes.

Résumé : Des pertubations agite l’avion d’Emma, alors qu’elle rentre d’un voyage d’affaire. Celle-ci, croyant à une mort certaine, commence à parler, parler, parler sans pouvoir s’arrêter. Elle ne se rend pas compte qu’elle raconte tout ces petits secrets à son voisin. Du genre, elle fait plutôt un 40, et non un 36. Elle trouve les strings très inconfortables. Elle a très légèrement embelli son CV. Elle déteste sa cousine, Kerry. Elle achète des fringues dans une friperie et dit qu’il vienne d’une grande marque. Son petit ami, Connor, il est super sympa, mais bon, au lit, c’est pas trop ça… Pas des gros mensonges, mais c’est très personnel.

Une fois le vol terminé, sortie indemme de cette torture, Emma se rend compte de ce qu’elle a avoué. Elle se persuade alors qu’elle ne reverra ce pur inconnu et continue sa vie comme elle la toujours vécue. Un jour, dans sa société internationale, on lui annonce que le PDG multi-millionnaire vient visiter la boîte. Et, manque de pot, quand Emma la croise, elle reconnaît son voisin à qui elle a tout dit. Et lui aussi, apparement, se souvient très bien d’elle.

Comment se sortir de cette situation pour le moins embarrassante ?

Mon avis : Ce livre, c’est ce qu’on appelle une lecture d’été ! Ou du moins une lecture de vacances. Pour moi, ce n’est pas un chef-d’oeuvre, mais il m’a vraiment fait rire ! Il met en scène des personnages drôles et attachants. Il est facile à lire et nous divertit très bien !Sourire 


Barnabe Book Blog |
Justine Mérieau - Ecrivain |
sweetNovember |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amazighunique
| *libé-LuL*
| mes sens